Parc

now browsing by tag

 
 

Parc du labyrinthe d’Horta

Parc du labyrinthe d’Horta

Parc du labyrinthe d’Horta

Venez vous perdre dans le plus vieux parc de Barcelone : le Parc du labyrinthe d’Horta ! Une idée de visite lors de votre séjour dans votre appartement à Barcelone !

Le Parc du labyrinthe d’Horta est le plus vieux parc de Barcelone. Il est composé d’un jardin néoclassique du XVIIIe siècle et d’un jardin romantique du XIXe siècle. Ce parc était le jardin de l’ancienne résidence de la famille Desvalls. Ce parc est situé dans le quartier d’Horta-Guinardo, près de la sierra de Collserola

Ce parc est moins touristique que d’autres parcs de Barcelone comme le Parc Güell par exemple, mais il vaut quand même le détour. Quittez votre appartement à Barcelone pour visiter ce parc, vous ne le regretterez pas ! L’entrée coûte 2,17 euros (tarif réduit : 1,38 euros), sauf le dimanche et le mercredi où elle est gratuite. Ce jardin est très agréable et le labyrinthe très divertissant ! Ce parc est devenu un véritable jardin-musée. Dans ce parc, vous trouverez de nombreuses statues et des temples faisant référence à la mythologie gréco-romaine, des canaux, un faux cimetière, un grand pavillon néoclassique et bien sûr un labyrinthe de cyprès. Il y a d’ailleurs une grande variété d’arbres et de fleurs dans le parc, notamment de l’eucalyptus, des camélias et des cyclamens.

On doit la création de ce parc à un marquis catalan qui eût l’idée de transformer cette ancienne et vaste propriété familiale. Il chargea un architecte italien et un jardinier français, Bagutti et Delvalet, de la réalisation des jardins. Jaume Valls, un Catalan supervisa également le travail des jardiniers. Au XIXe siècle, les jardins furent agrandis, mais cette fois avec un style romantique. Ce mélange de styles donne au parc un charme particulier !

Parc du labyrinthe d’Horta

Pour vous y rendre : si vous logez dans un appartement à Barcelone dans le centre, vous pouvez prendre le métro, ligne 4 (verte) direction Trinitat Nova, arrêt Mundet.

.

Parc & Château de Valençay

Parc & Château de Valençay

Tél. 02.54.00.15.69 – Fax : 02.54.00.02.37 – Email :contact@chateau-valencay.com
Site : www.chateau-valencay.fr
Carte : 3-7

Un des plus beaux exemples français du style Renaissance : château entièrement meublé dont on visite les pièces d’apparat, les appartements princiers, mais également l’office, les cuisines et la cave
Visite libre avec audioguide individuel portable (en 6 langues)
Guide sur demande pour les groupes.
Spectacles historiques (saynettes avec comédiens costumés) en journée, spectacles nocturnes “son et lumières” mêlant histoire et féérie en juillet-août, organisés par CAPVAL.
Visites aux chandelles les 27 juillet et 7 août 2010.
Expositions d’avril à novembre.

Jardins à la française, petite ferme, grand labyrinthe de Napoléon et château des enfants, damier fleuri, forêt des Princes (parcours de 4 km à découvrir à pied ou en voiture électrique)… Nouveautés 2010 : le jardin d’Antonin et le quizz des senteurs

Ouvert tous les jours du 20 mars au 14 novembre
– Du 20 mars au 30 avril : 10h30 / 18h00
– Du 1er mai au 31 mai : 10h00 / 18h00
– Du 1er juin au 30 juin : 9h30 / 18h30
– Du 1er juillet au 31 août : 9h30 / 19h00
– Du 1er septembre au 30 septembre : 10h00 / 18h00
– Du 1er octobre au 14 novembre : 10h30 / 17h30

Le château, l’orangerie, et les jardins peuvent être loués pour des manifestations de 20 à 500 personnes

En contrebas du Château : le domaine de la Garenne et son élégant pavillon de chasse que Talleyrand fit construire vers 1805-1806. Les princes d’Espagne aimaient y chasser le lapin.
Renseignements concernant la visite au 02.54.05.12.87.

Talleyrand, Valençay et l’Europe :
Evêque sous Louis XVI, puis révolutionnaire en 1789, Charles-Maurice de Talleyrand devint Ministre des relations extérieures de Napoléon Bonaparte et propriétaire du domaine de Valençay pour y recevoir dignement princes et diplomates étrangers. Après avoir jeté les bases de l’Europe contemporaine au Congrès de Vienne, il devint Ministre des Affaires étrangères de Louis XVIII.